Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce blog est destiné à mes élèves de secondes E et I, de premières H et ST2S2 et de terminale B.

Clarification officielle concernant l'oral de français (premières).

Publié le 9 Avril 2020 par OO

Bonjour, je viens de recevoir un document en provenance de l'inspection de lettres qui officialise encore plus les informations que je vous avais transmises avant-hier. Voici un extrait du message officiel, sous forme de F.A.Q.

Extrait du message officiel :

L’arbitrage définitif sur le nombre de textes à présenter est le suivant: un minimum de 15 textes pour le baccalauréat général, et un minimum de 12 textes pour le baccalauréat technologique. Les 15 textes (a minima) qui figureront sur le descriptif d’un élève de la voie générale ou les 12 textes (a minima) qui figureront sur le descriptif d’un élève de la voie technologique doivent-ils couvrir les 4 objets détude ? On ne confondra pas ce qui relève de l’évaluation des candidats avec ce qui relève de la formation de nos élèves. En cette année exceptionnelle il est possible qu’un objet d’étude ne soit pas représenté sur le descriptif, et il ne s’agit pas de réduire le nombre de textes travaillés sur un objet d’étude pour construire en urgence des contenus fragiles sur un autre. Néanmoins, pour un grand nombre d’entre eux, nous savons bien que la classe de première est la dernière occasion d’étudier des textes littéraires. Nous vous encourageons donc à ménager, autant que faire se peut, une rencontre avec tous les objets d’étude de sorte que les élèves puissent découvrir une œuvre, la situer dans un contexte et pratiquer quelques activités d’appropriation, d’en commenter quelques passages indépendamment de leur inscription sur le descriptif de l’oral d’examen.

Donc, en résumé :

- 15 textes a minima (nous arriverons à 16 en série générale et 12 en ST2S) ;

- l'objet d'étude théâtre sera abordé sans que cela puisse donner lieu à une interrogation possible à l'oral (première et deuxième partie de l'oral).

Cette décision ne sera évidemment pas remise en question même si nous reprenons plus tôt que prévu.

En espérant que cette information contribue à vous rassurer.

A suivre.